Alison McAlpine, L’observatoire ALMA, le Chili, 5000 mètres.

Biographie

« Une contemplation cinématographique envoûtante… Alison McAlpine évoque la relation profonde qu’entretient le ciel avec la mémoire, la famille, la spiritualité, l’histoire et le patrimoine. Ce film majestueux… nous fait lever les yeux pour mieux regarder en soi. »

– Variety

« Cielo. Un film de toute beauté!! La photographie, le son, la structure, le sujet, tout contribue à élever l’esprit. Un film émouvant dans tous les sens du terme. »

– Walter Murch

« En termes de pure splendeur visuelle, le film d’Alison McAlpine est l’une des plus grandes réussites de l’année dans le domaine cinématographique. »

– Roger Ebert

Les racines d’Alison sont d’abord poétiques. Elle s’inspire des légendes familiales et des traditions orales britanno-colombiennes où elle a grandi. Ses écrits sont publiés à l’aube de la vingtaine. Du fait de son imaginaire visuel et onirique, l’écrivaine Alistair MacLeod a qualifié l’œuvre d’Alison de poésie cinématographique. Alison découvre le théâtre en Irlande. Peu après, elle fonde une compagnie théâtrale. Elle écrit et met en scène des œuvres de théâtre musical, notamment Chilcotin Sky et Still Moon on Fire, qui tournent au Canada et en Europe. Elle collabore avec des artistes de théâtre et des acteurs internationaux qui se forment au mouvement clownesque avec Philippe Gaulier et Pierre Byland en France et en Italie, et au Stratford Theatre au Canada.

Par la suite, son entourage l’incite à faire du cinéma. Le succès remporté par l’écriture d’un opéra télévisuellui inspire son premier film, Second Sight (2008), un moyen métrage primé, présenté dans plus de 35 festivals internationaux. La BBC lui commande deux versions de Second Sight. L’une d’elles, Ghostman of Skye, réalisée pour la BBC Wonderland en 2009, a été retenue comme le choix des critiques dans tous les grands journaux britanniques.

Cielo, le premier long métrage primé d’Alison, a été présenté en première à la 55e édition du New York Film Festival en 2017. Il a par la suite été projeté dans plus de 150 festivals et cinémas internationaux, notamment au Karlovy Vary IFF, au Hot Docs, au Film Forum de NewYork, au TIFF Bell Lightbox à Toronto, à l’Ahrya Fine Arts de Laemle à LA, au Filmhouse d’Édimbourg, au Cinéma du Parc à Montréal. Désigné comme « un des meilleurs documentaires de 2018 » par Esquire et The Guardian, Cielo a remporté plusieurs prix et quatre nominations au Gala Québec.

Mariant et brouillant les frontières entre documentaire et fiction, les films d’Alison sont immersifs, sensoriels et cinématiques; elle privilégie les personnages et le paysage. Elle explore des approches hybrides et innovantes de la trame narrative et de ce que peut être une histoire. Son rapport intime avec ses sujets reflète un sentiment d’émerveillement contagieux; sa caméra semble invisible; la musicalité et ses associations entre sons et images jouent un rôle déterminant.

Écrivaine et cinéaste en résidence Mordecai-Richler de l’Université McGill (2020), elle y a enseigné les approches expérimentales du cinéma de non-fiction. Alison a reçu un 2021 Guggenheim Fellow et travaille actuellement sur plusieurs projets de films et d’écrits.

« Cielo, une expérience existentielle et sereine de la cinéaste canadienne Alison McAlpine. »

– The Globe and Mail 

« À couper le souffle. Exquis. Aucune superproduction hollywoodienne n’égale les images de ce film. »

– Village Voice

« Une réflexion cinématique sur la splendeur de tout ce qui nous entoure. »

Esquire

« Le film Cielo d’Alison McAlpine offre une contemplation des étoiles d’une beauté et d’une poésie exceptionnelles. » 

POV Magazine

© 2020 Second Sight Pictures Inc. Tous droits réservés.